Dans l’effervescence de Jodhpur

3 commentaires
Asie, Inde

Dans l’effervescence de Jodhpur


Le train entre Jaisalmer et Jodhpur a pris 2 heures de retard sur l’horaire prévu initialement mais nous arrivons enfin à destination …

Nous nous rendons directement en touc-touc jusqu’à la guesthouse Hill View qui nous avait été recommandée à 2 reprises à Jaisalmer. En route, nous découvrons l’atmosphère de la ville, bien différente de ce que nous avons pu voir jusqu’à maintenant : considérablement plus de femmes dans les rues, et davantage de boutiques et stands aux produits plus variés. Aussi, beaucoup de constructions dans la vieille ville ont des murs peints en bleu, ce qui vaut à Jodhpur son surnom de ville bleue, et lui donne une ambiance bien colorée, surplombée par ailleurs par une grande forteresse semblable à celle de Jaisalmer.

Arrivés à Hill View, nous rencontrons Zafran, la patronne de l’établissement dont on nous avait parlé, et nous décidons d’y poser nos bagages. La chambre est très sommaire, mais la guesthouse se trouve au calme, en retrait de l’agitation de la vielle ville, et bénéficie d’une vue imprenable sur la ville sur son rooftop. Elle n’est en plus qu’à 300m de l’entrée de la forteresse Mehrangarh, que nous rejoignons à la nuit tombée pour prendre de la hauteur et admirer les lumières de la ville.

Le lendemain matin vers 6h, nous sommes réveillés par des chants musulmans d’appel à la prière. Nous avions de toute façon prévu de nous lever tôt pour admirer le lever du soleil !

Nous retournons au fort, dont l’ambiance est bien différente au petit matin … Derrière, nous découvrons même le petit palais Jaswant Thada, bordé d’un petit lac, ainsi qu’une grande statue de cheval, et une colline qui offre un point de vue encore plus haut, accessible par de longs escaliers. A cette heure-ci, on y croise seulement quelques locaux. Dans la lumière du matin, l’ambiance y est bien calme et douce. Le vent souffle un peu mais les premiers rayons du soleil viennent nous réchauffer.

Nous décidons d’emprunter les escaliers pour atteindre le haut de la petite colline cachée derrière le fort. Au sommet, nous avons la surprise d’y trouver un mini-temple creusé dans la roche, dans lequel on entre à quatre pattes par une porte minuscule, maximum à 2 personnes. Nous sommes seuls dans cet endroit de recueillement inattendu et incroyable.

Nous retournons ensuite au fort, qui ouvre ses portes au public à 9h. La visite est très appréciable : entre la partie musée qui permet à la fois d’admirer les pièces intérieures du fort mais aussi de nous intéresser à la culture indienne, et la partie cour qui offre de splendides points de vue panoramiques sur la ville …

Nous poursuivons notre visite de Jodhpur en nous enfonçant dans la vieille ville, organisées en une multitude de petites ruelles arborant des murs bleus et d’autres couleurs vives. Dans les quelques axes principaux, la circulation des motos et touc-touc est bien rythmée et bruyante malgré l’étroitesse des rues. L’activité y est intense, avec les nombreux petits stands et boutiques qui bordent les rues, et qui suscitent le passage ininterrompu de piétons. Après y avoir trouvé de quoi manger, nous retournons à l’hôtel pour une grosse sieste bien méritée !

Mais la journée n’est pas finie, et nous décidons de nous rendre à la Clocktower, une grande horloge située sur une grande place carrée où se trouve le Sardar Market, grand marché où se vendent une diversité de produits, des fruits et légumes comme des bijoux ou encore des jouets, des épices, des ustensiles de cuisine et autres. L’endroit est emblématique de la ville et y bénéficie d’un emplacement central.

Aux abords de la place, nous entrons dans une boutique où l’on trouve pleins d’objets de décoration, des boîtes, des statuettes, des petits meubles, …  Le gérant de la boutique nous aborde, et nous fait savoir qu’il connaît bien Lyon, dont nous venons, et qu’il y est déjà venu 2 fois ! Il vend certains de ses produits à Maison du Monde, et connait notamment le centre commercial Part Dieu ! Nous découvrirons plus tard avec étonnement que beaucoup de commerçants de Jodhpur exportent leurs produits à l’etranger, et en particulier pour Maison du Monde. Le gérant de la boutique nous invite à monter à l’étage, et nous voilà embarqués pour une explication d’une demi-heure sur la fabrication des foulards en cachemire, pashmina, et soie, qu’il exporte à l’etranger notamment pour Kenzo et Hermès ! Il est très fier de nous montrer un article de magazine américain qui parle de sa boutique parmi les fournisseurs de Hermès. Malgré le temps qu’il nous a accordé à nous montrer ses beaux foulards et plaids, il ne nous en veut même pas de nous voir repartir les mains vides !

Quelques pas plus loin, nous voilà de nouveaux embarqués dans une nouvelle aventure avec Vicky, un vendeur, qui nous aborde au départ en entendant parler français. Il est fier de nous tendre ses livres où il collecte les petits mots de ses visiteurs dans toutes les langues. Il tourne les pages pour s’arrêter sur tous les petits mots en français, mais à ce stade, nous ne savons toujours pas ce qu’il vend ! Il nous indique enfin qu’il fait des omelettes, ce qui tombe bien puisque nous avons faim. Installés sur 2 petits tabourets en plastique, nous mangerons chacun un bon sandwich à l’omelette au milieu de l’agitation de la rue.

Sur le chemin du retour vers l’hôtel, nous nous engageons dans une rue minuscule dans laquelle une chien est couché, en plein milieu du chemin (rien d’anormal pour l’Inde) … Sauf que quand nous nous approchons pour passer, le chien se met à grogner de façon menaçante. Nous sommes seuls dans la rue, et Jairson ne s’en aperçoit pas et continue à avancer. Le chien se met ensuite à aboyer, et alors que nous repartons dans l’autre sens à pas pressés, il commence à nous poursuivre en courant et en aboyant !! Alors que nous trouvons rapidement une autre personne dans la rue un peu plus loin, le chien nous laisse finalement tranquille et repart de son côté. Une belle frayeur !! … Au bout du compte, nous ferons un détour pour rentrer à l’hôtel !

Mais c’est sur une meilleure expérience que notre journée se terminera, puisque tout près de l’hôtel, un homme sur le pas de sa porte nous accoste et nous invite à rentrer dans sa maison ! Son épouse fait des motifs avec du henné et propose de me décorer une main pour 200 roupies. On accepte de tenter l’expérience, et nous voilà dans une chambre de la maison avec l’homme, sa femme, et leur fils ! Alors que je me fais peindre la main, nous discutons avec la petite famille. Ils sont de la caste élevée des Brahmanes, et sont ravis de nous parler de leur culture. Je repartirai ainsi avec la paume de la main tatouée au henné, qui a pour but de porter chance et réussite dans un mariage à venir, et un point rouge indien entre les deux yeux, qui signifie pour une femme qu’elle est mariée … Avec tout ça il va vraiment falloir que l’on se marie … Hihi !!

Nous passerons notre dernière journée à Jodhpur dans le calme et la sérénité : visite du parc Umaid Garden, et visite du magnifique palais en marbre blanc Jaswat Thada, où nous ferons même une initiation gratuite à la méditation de 10 minutes rien que pour nous deux. Une expérience inédite et relaxante avant de partir pour notre prochaine étape, Agra et son célèbre  et majestueux Taj Mahal …

Conseil du jour

Les sollicitations sont nombreuses et l’on prend vite le réflexe de tout refuser (“No, thanks !”). Au final, c’est parfois une bonne idée de se laisser embarquer pour partager des moments avec les gens, sans pour autant qu’ils attendent à tout prix de l’argent en retour, ou bien qu’ils cherchent à vous arnaquer.

Publicités
Publié par

Hello, nous c’est Caroline & Jairson ! Tous les deux, on forme une super équipe de choc depuis déjà plus de 7 ans. On s’est lancé le défi de partir faire un tour du monde pendant plusieurs mois. Une véritable aventure pour découvrir des millions de choses sur le monde, mais aussi l’un sur l’autre et sur nous-mêmes … Avec ce blog, vous pouvez suivre notre voyage. Les expériences que l’on vit nous font grandir et nous renforcent : autant les partager avec ceux que ça intéresse !

3 thoughts on “Dans l’effervescence de Jodhpur”

  1. Patrick dit :

    Merci pour cet article tant attendu 🙂
    Encore de magnifiques photos et un récit plein de poésie !
    Bisous

    J'aime

  2. Nicole dit :

    Super toutes ces photos ! vous auriez dû vous prendre en photo avec les gens qui vous ont accueilli dans leur maison pour le tatouage ! Pensez-y la prochaine fois que vous serez en contact avec des locaux !

    Aimé par 1 personne

    • Caroline & Jairson dit :

      Pas toujours évident de prendre en photo les gens !! Surtout que souvent, ils peuvent demander de l’argent en retour donc ca peut vite être désagréable… Mais on essaie autant que possible 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s