Kochi, ville littorale aux multiples facettes

Laisser un commentaire
Asie, Inde

Kochi, ville littorale aux multiples facettes

Réveil à Kochi pour une première journée de découverte … Au vu de la chaleur ambiante, nous sommes heureux de ranger les polaires et coupe-vent que nous portions dans le Nord, pour sortir plutôt les tongs, la jupe et le short !! D’ailleurs, nous avons dormi avec le ventilateur allumé toute la nuit comme ils font ici !

Après le super petit dej de la guesthouse, nous devons d’abord trouver un autre endroit pour nos 2 nuits suivantes avant de partir nous balader. Nous allons directement à une autre guesthouse que nous avions notée, Mother Tree. Très modeste, et sans charme, mais 2 fois moins chère que la première, et encore un peu mieux placée. Même si nous regretterons l’atmosphère idéale de notre premier hôtel, le second sera parfaitement suffisant.

Quelques minutes à pied nous suffisent ensuite pour rejoindre la promenade qui s’etend le long de l’océan. Là, on y trouve les fameux Fishing Nets, les filets de pêche géants apportés ici par les chinois. Tout le long de la promenade, des vendeurs proposent toute sorte de choses dans de tout petits stands : des bijoux, des petites manivelles en plastique pour faire des pâtes, des sortes d’agrafeuses qui servent à coudre, des plantes séchées qui ressemblent à de la beuh mais qui une fois dans l’eau reprennent leur forme de petit arbre et leur couleur verte, des spirographes même, et surtout des glaces, fruits frais et boissons fraîches !

2016012407315200013

Les vendeurs de babioles en font la démonstration pour convaincre de l’(in)utilité de leurs objets, c’est assez rigolo. Le poisson pêché ici est aussi directement vendu sur la promenade. Les gens peuvent acheter et l’apporter aux petits restos en face pour le faire cuisiner. L’ambiance est agréable et il n’y a pas trop de monde en ce milieu de matinée. On croise tout de même déjà pas mal de touristes, indiens comme occidentaux. On entendra notamment parler français à de nombreuses reprises.

2016012407360300020

Dans l’après-midi, nous explorons le quartier de Mattancherry. On y retrouve des constructions plus vétustes. L’organisation de la rue et l’architecture est cependant bien marquée par la présence portugaise et allemande à Kochi dans le passé. On voit surtout des petites maisons mitoyennes qui bordent la rue, avec un petit commerce en rez-de-chaussée et un ou deux étages d’habitation un peu bancal au dessus, mais on voit aussi quelques grandes bâtisses à l’architecture coloniale – certaines limite en ruines, d’autres très bien conservées.

2016012413122300193

En tout cas le quartier est considérablement moins prisé par les touristes, même si l’on y trouve notamment le Dutsch Palace un point d’intérêt touristique recommandé par tous les touc-touc qui vous abordent sans arrêt pour proposer le super tour des attractions touristiques de Kochi. Sans grand intérêt ceci dit, il nous semble, en tout cas vu de l’extérieur (il s’agit plus d’une maison style corps de ferme que d’un palace) …

Avec la chaleur, nous aurions aimé nous baigner mais il n’y a pas vraiment de plage ici, il s’agit davantage d’un petit port de pêche, depuis lequel on peut apercevoir sur la presqu’île d’en face, un port industriel et de gros navires de marchandises qui passent. De plus, l’eau paraît bien crade, avec des déchets qui viennent s’amasser sur le sable et les rochers.

2016012408155100086

Nous finirons la journée en admirant le coucher de soleil sur l’océan indien, au niveau des Fishing Nets, caractéristiques du paysage de Kochi, où se massent d’autres touristes, pour la plupart indiens (ce sont d’ailleurs les seuls à aller faire trempette malgré la saleté de l’eau) …

Le lendemain matin, nous partons en balade en bateau sur les backwaters, les petits bras de fleuve qui s’étendent sur près d’une centaine de kilomètres dans les terres, et qui s’élargissent régulièrement en une multitude de lacs et lagons. La balade est très paisible, nous nous laissons bercer par le mouvement de notre petite embarcation faite de bambou, de feuilles d’ananas séchées et de cordes en fibres de noix de coco. Nous sommes seulement avec 4 autres touristes dont un autre français. Nous pouvons admirer la superbe végétation tropicale qui borde l’eau. On s’arrêtera également brièvement dans un minuscule village où l’on fabrique la corde en coco, ainsi que des chips de manioc. Là, poussent aussi de la noix de muscade, de la papaye, du poivre, des ananas sauvages, et de la vanille ! Magnifique !! Nous finissons le parcours jusqu’à un grand lac, le plus grand du Kerala, accompagnés par des petites libellules et des oiseaux en tout genre.

2016012506364200058

Pour terminer notre escale à Kochi nous allons voir un spectacle de danse Kathakali. Dès 17h, on peut s’installer dans la salle pour voir les comédiens se maquiller, avant que le spectacle ne commence 1h plus tard. Très coloré !

2016012513283800286

Conseils du jour

Tous les touc-touc proposent tous le même parcours pour aller voir les sites touristiques soit-disant incontournables de la ville. Mais franchement, on a préféré profiter de la ville tranquillement, en se baladant à pied. Les 2-3 sites du parcours devant lesquels nous avons pu passer n’avaient vraiment rien d’exceptionnel … Nous n’y sommes pas entrés. A faire seulement si vous avez plus de 3 jours sur place, et que vous ne comptez pas vraiment votre budget (même s’il ne faut pas un budget très conséquent pour tout ca malgré tout).

Et pour le spectacle, c’était intéressant, haut en couleurs, et parfois impressionnant (les costumes, le jeu centré sur les expressions du visage et les mouvements des yeux). Mais globalement on n’a pas été méga emballés, et on a trouvé ca parfois assez longuet … En plus, le spectacle n’attire que des touristes occidentaux et chinois plutôt âgés. A vous de voir !

Si vous avez du temps sur place, vous pouvez aussi aller faire un tour du côté des plages en dehors de Kochi où l’on peut apparemment se baigner. Mais il faut compter une heure en bus pour s’y rendre d’après nos hôtes de la première guesthouse. A faire malgré tout peut-être plus pour le paysage que pour piquer une tête vu la proximité du port industriel et la saleté de l’eau …

Publicités
Publié par

Hello, nous c’est Caroline & Jairson ! Tous les deux, on forme une super équipe de choc depuis déjà plus de 7 ans. On s’est lancé le défi de partir faire un tour du monde pendant plusieurs mois. Une véritable aventure pour découvrir des millions de choses sur le monde, mais aussi l’un sur l’autre et sur nous-mêmes … Avec ce blog, vous pouvez suivre notre voyage. Les expériences que l’on vit nous font grandir et nous renforcent : autant les partager avec ceux que ça intéresse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s