Road trip moto à la frontière entre le Viêt Nam et la Chine

1 commentaire
Asie, Viêt Nam

Road trip moto à la frontière entre le Viêt Nam et la Chine

Plutôt déçus du Sud du Viêt Nam, nous décidons d’écourter notre parcours dans cette partie du pays, faisant même l’impasse sur la Baie d’Halong, pour filer directement au Nord dans les montagnes, bien au-delà encore de Sapa, également réputée pour être très touristique. Pour cette nouvelle étape, nous décidons de nous aventurer jusqu’à la frontière chinoise, là où il faut un permis aux étrangers pour faire de la rando, là où seuls quelques courageux s’aventurent, surtout à cette période de l’année où il y fait généralement un peu frisquet … Et nous ne serons pas déçus du voyage cette fois-ci !!

Dans un premier temps, nous entreprenons de rejoindre Ha Giang en bus depuis Hoi An. Cela nous prendra plus de 24h ! Un premier bus de nuit de Hoi An à Hanoi (16h de trajet), puis un second bus de Hanoi à Ha Giang (8h de trajet) après 1h de changement dans Hanoi. Tout un périple !! Mais une fois à Ha Giang, il nous faut pousser un peu plus loin pour vraiment rentrer dans les montagnes.

C’est donc là que nous louerons une petite moto pour continuer notre épopée dans le Nord du Viêt Nam. Dans le petit café où nous louons la moto, nous abandonnons l’un de nos deux gros sacs à dos, et gardons juste l’essentiel de nos affaires pour 5-6 jours dans l’autre sac, que nous attachons bien solidement à l’arrière de notre bécane. Et nous voilà partis pour une nouvelle aventure !

C’est Jairson qui pilote, et il s’en sort comme un chef ! Première après-midi de conduite : environ 45 km, 2h de route (eh oui on roule comme des tortues !! 25-30 km/h en moyenne, 40-50 km/h maximum sur des routes assez difficiles à pratiquer, surtout pour des débutants avec une moto à vitesses). Escale à Quan Ba avant de repartir le lendemain pour Dong Van après près de 120 km, 6h de route avec pleins de pauses sur la route pour profiter du paysage grandiose (et une pause à Yenh Minh pour manger !).

2016022809014000086

La seconde journée de conduite n’aura pas été de tout repos … puisqu’on a même réussi à finir dans le décor à un moment donné !! Les routes sont parfois étroites, et serpentent dans la montagne sans toujours permettre une grande visibilité derrière certains virages, et certaines voitures, bus et camions roulent vite et cherchent à doubler à tout prix sans trop prendre la peine de faire un écart suffisant … Bref, c’est souvent dangereux ! Quand nous avons eu notre petit accident, nous nous sommes laissés surprendre par un petit bus qui a surgi d’un virage, en face de nous, à grande vitesse et occupant presque tout l’espace de la route. En voulant nous dégager un peu sur le côté, sans finir dans le ravin, on a glissé sur des graviers sur le bas-côté et fini par terre ! Heureusement, aucun blessé, juste un peu mal tous les deux à la jambe sur laquelle la moto nous est tombée dessus, mais rien de grave ! Après une petite pause à reprendre nos esprits, nous sommes vite repartis, en redoublant de prudence …

Arrivés sains et saufs à Dong Van, nous y posons nos quelques affaires pour 2 jours, pour pouvoir profiter des environs autrement qu’en moto. Nous y ferons un trek d’environ 30 km sur une journée avec Tchao, notre guide local, qui nous emmènera dans des très beaux paysages montagneux à la frontière chinoise.

2016022908023100198

On verra aussi de nombreuses personnes de la minorité ethnique des H’Mong dont notre guide est issu, travailler dur dans les cultures en terrasse qu’ils entretiennent avec des méthodes que l’on croirait sorties d’un autre temps ! A cette période de l’année, ils semblent préparer la terre et la retournent à l’aide d’une charrue tirée par une vache. Et tout le monde s’y met, même les plus jeunes enfants ! Des conditions de vie bien loin des nôtres … Nous avons même l’occasion de rentrer dans une petite maison dans un village H’Mong, où l’on nous accueille pour boire un thé … avec un bon shooter d’eau de vie aussi ! Ahah ! Nous refusons toutefois l’espèce de chicha qu’ils se font passer pour fumer … Il faut quand même que l’on garde tout nos esprits pour rentrer à Dong Van ! Nous rentrerons bien crevés de cette balade, que nous avons eu la chance de faire dans la chaleur, sous un beau ciel bleu et un grand soleil toute la journée …

2016022909263100271

Le lendemain, nous sommes contents d’avoir la journée pour nous reposer, car nous sommes tous les 2 à plat, surtout Jairson qui est de nouveau malade ! Gastro, fièvre, rhume, mal de gorge … la totale ! Une bonne journée à recharger nos batteries, et nous voilà repartis pour Ha Giang sur une journée entière de moto : 150 km environ, 6h de conduite. A cette occasion, nous passons par la route entre Dong Van et Meo Vac, réputée pour être la plus belle du Viêt Nam. Et nous en prenons plein la vue, les paysages sont effectivement magnifiques ! Une bonne dose d’émerveillement avant de rentrer à Ha Giang, puis à Hanoi le lendemain, bien crevés du trajet …

2016022905410500112

Conseils du jour

La route entre Dong Van et Meo Vac est vraiment belle, mais vous en profiterez encore davantage plutôt tôt le matin ou en fin de journée, quand la lumière est douce. Nous y étions vers 11h-12h et la lumière était quand même trop forte pour réussir de belles photos. Nous avons quand même pu profiter des beaux paysages malgré tout !

Faire le circuit en moto dans la région permet de bien profiter des paysages, on peut s’arreter quand on veut pour faire des photos, et aller à notre rythme. C’est accessible même aux personnes n’ayant jamais fait de moto, mais ça peut quand même être un peu dangereux parfois, les vietnamiens sont vraiment très peu courtois au volant ! Les routes sont parfois étroites et ils roulent méga vite ! Ils ne prennent même pas la peine de faire un écart pour vous laisser suffisamment de place sur la route, et c’est limite s’ils vous envoient valser dans le décor parfois … Aussi, il faut bien rester prudent !

Publicités
Publié par

Hello, nous c’est Caroline & Jairson ! Tous les deux, on forme une super équipe de choc depuis déjà plus de 7 ans. On s’est lancé le défi de partir faire un tour du monde pendant plusieurs mois. Une véritable aventure pour découvrir des millions de choses sur le monde, mais aussi l’un sur l’autre et sur nous-mêmes … Avec ce blog, vous pouvez suivre notre voyage. Les expériences que l’on vit nous font grandir et nous renforcent : autant les partager avec ceux que ça intéresse !

One thought on “Road trip moto à la frontière entre le Viêt Nam et la Chine”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s