Notre bilan du Viêt Nam

4 commentaires
Asie, Viêt Nam

Notre bilan du Viêt Nam

Récapitulatif de notre itinéraire au Viêt Nam

Chiffres clés de notre étape vietnamienne

  • 6 villes visitées en 21 jours
  • 2 350 km parcourus en bus en 9 trajets et 61h30 au total
  • 30 km parcourus à pied en 1 trek de 10h
  • 320 km parcourus en moto en 3 trajets et 14h au total
  • 2 trajets en bateau
  • 9 retraits pour 20 500 000 D au total (soit 840€), et 5 000 000 D en paiements par carte bleue (soit 200€), pour un budget total d’environ 25 500 000 D pour 2 en 21 jours (soit environ 1040€)
  • 2 objets achetés, 1 petite paire de boucles d’oreilles, 1 foulard

En vrac, quelques éléments qui nous ont marqués

Globalement, le niveau de vie est nettement supérieur à ce qu’on a pu voir en Inde ou en Birmanie. En ville, les rues sont relativement propres et structurées, les bâtiments sont bien construits, et l’on trouve de vraies boutiques et des restaurants un peu partout, même dans les quartiers non touristiques où les enseignes s’adressent aux vietnamiens en premier lieu. Cependant, les écarts demeurent importants, avec les villages plus isolés en montagne, mais y compris au sein des villes mêmes. Le réseau électrique est toujours un vrai chaos, avec des masses de fils qui se croisent et s’entre-croisent dans les rues. Des stands de nourriture de rue sont toujours présents partout, avec des mini tabourets en plastique rouge ou bleu, et dont l’hygiène semble assez douteuse bien que les plats aient finalement l’air assez bons, et que les vietnamiens fréquentent énormément, même les gens les plus classes lors de leur pause déjeuner en semaine !

2016030606374300028

On retrouve une grande influence du français dans la langue vietnamienne ! C’est parfois rigolo d’essayer de deviner la signification de certains mots … Par exemple : ca phê (café), ga to (gâteau), gouté (gouter), op là (oeuf … se déduit de “oeuf au plat” même si là on parle d’un oeuf pas forcément au plat !), kem caramen (crème caramel), banh mi (pain … proche de pain de mie prononcé comme si on était enrhumé lol), socola (chocolat), gara ôtô (garage auto). Bref, quelques ressemblances parfois, mais ça reste une langue qui paraît bien compliquée à apprendre !

Les vietnamiens sont très forts pour charger énormément de choses sur leur moto ou leur vélo, parfois avec des tonnes d’objets, aliments, fleurs, animaux vivants ou morts, ou boîtes bien plus improbables que l’on peut l’imaginer ! Les chargements ont l’air parfois si lourds ou si volumineux que l’on se demande comment ils font pour tenir l’équilibre sur leur moto !

2016030609422000075

On a pu voir de nombreuses affiches de propagande communiste, surtout dans les plus petites villes en montagne, où l’on est même réveillé à 5h du mat’ par des hauts parleurs qui diffusent des monologues que l’on a supposé être des sortes de discours politiques, entrecoupés de musique pendant près d’1h. De quoi se réveiller le matin avec les idées claires …

2016030112252200002.jpg

Le café est très bon, bien meilleur que celui que l’on boit en France dans nos machines Nespresso … Ici, Starbucks s’est implanté, mais il y a une sérieuse concurrence locale !

Ah et les toilettes publiques pour les femmes ! Vous avez le choix entre utiliser une sorte de zone ouverte bordée d’une sorte de caniveau où il faut s’accroupir pour faire pipi … devant tout le monde alignées en groupe, oui, je répète, devant tout le monde !, ou bien utiliser des toilettes turques où la porte vous cache à peine et ne ferme même pas avec un verrou ! Super l’intimité ! Et le plus surprenant c’est que juste pour un pipi la plupart des femmes utilisent plutôt le caniveau et n’ont aucune gêne à montrer leurs fesses (pour un caca, préférez les toilettes turques adaptées à cet effet lol).

Quelques conseils supplémentaires

Pas besoin d’apporter un adaptateur, les prises sont comme chez nous là encore.

Pour les trajets en bus, toutes les agences en ville proposent des open bus tour ticket, avec lesquels vous avez la possibilité d’acheter plusieurs trajets en un seul, avec plusieurs stops dans les villes de votre choix. Nous ne nous sommes pas plus renseignés que ça sur cette option, mais nous pouvons vous dire qu’en faisant le choix de prendre vos billets de bus au coup par coup, c’est très bien aussi, très simple, et pas cher ! Et en plus, vous ne vous retrouverez pas qu’avec des touristes dans les bus. Voici une idée des prix pour les trajets que nous avons effectués :

  • Ho Chi Minh – Dalat : 250 000 D /pers (10,25€)
  • Dalat – Hoi An : 315 000 D /pers (12,90€)
  • Hoi An – Hanoi : 380 000 D /pers (15,57€)
  • Hanoi – Ha Giang : 200 000 D /pers (8,20€)

Même si certaines destinations au Viêt Nam semblent incontournables, comme la Baie d’Halong, ou Hoi An, ou encore Sapa, essayez peut-être de consacrer du temps aux endroits moins courus par les touristes. Pour le Nord du Viêt Nam, la région de Ha Giang, Dong Van, Meo Vac, nous a semblé être une excellente alternative à Sapa. Peu de touristes, et des paysages grandioses. Les lieux très prisés par le tourisme sont évidemment très beaux, mais l’expérience est vite gâchée par l’ambiance qui ne semble tourner qu’autour du tourisme fait pour les occidentaux.

Quelques questions que nous nous sommes posées

Ce que l’on a préféré au Viêt Nam ?

Jairson & Caroline : la plus grande authenticité des villages dans les montagnes au Nord, l’accueil que l’on y a reçu, et les magnifiques paysages que l’on y a trouvés

Ce que l’on a moins aimé ?

Jairson : globalement, les destinations touristiques sont vraiment trop touristiques et tout semble y être fait uniquement pour les touristes

Caroline : Da Lat, sans grand intérêt, alors qu’en plus, la ville est surnommée le petit Paris … Rien à voir, et de toute façon ce n’est pas un petit Paris que l’on souhaite trouver en plein milieu des montagnes !

Ce que l’on aimerait y découvrir d’autre ?

Jairson : le reste du Nord du Viêt Nam

Caroline : le delta du Mékong peut-être …

Notre meilleur moment ?

Jairson & Caroline : faire de la moto dans les paysages incroyables du Nord du Viêt Nam

Notre pire moment ?

Jairson : dans le bus à Hanoi alors que j’étais assis contre la fenêtre et que deux cafards s’y baladaient juste près de ma tête en faisant des aller-retour, et que je ne pouvais pas vraiment me lever, étant blessé à la jambe, et tout ça pendant 40 minutes !

Caroline : le cafard géant (au moins quinze fois plus gros que les deux petits cafards dont Jairson parle) qui a surgi de l’ascenseur à l’hôtel à Hanoi … autant dire que je n’ai plus repris l’ascenseur après cet épisode ahah ! (bon et désolé Camille et Raouf, on n’a toujours pas de selfie cafard !!! mdr ! mais celui-là aurait pourtant bien valu le coup)

A garder pour chez nous ?

Jairson & Caroline : les lanternes de Hoi An en déco extérieure, le bon café vietnamien, et se déplacer en moto

Un pays à recommander ?

Jairson : Oui, pour l’ambiance générale dans les grandes villes comme Ho Chi Minh et Hanoi, pour les milliers de motos que l’on peut y voir, pour les marchés bien fournis et typiques à arpenter, les petits bars et restaurants pleins de charme bien que peut-être trop à l’occidental. Malgré tout, essayez de privilégier des destinations moins touristiques du pays, pour plus d’authenticité, comme ce que l’on a pu trouver dans le Nord à Ha Giang et Dong Van.

Caroline : Pas vraiment. Notre expérience globale m’a plutôt très déçue. Le pays est beaucoup trop touristique et j’y ai ressenti une ambiance trop commerciale. Au contraire de l’Inde ou de la Birmanie où les gens étaient très accueillants, au Viêt Nam, j’ai trouvé que l’accueil manquait souvent de générosité (même si c’est vrai que dans le fond, personne ne nous a demandé de venir là !). Même si l’on a trouvé davantage d’authenticité dans le Nord, avec de très beaux paysages, si c’était à refaire, je ne le referais probablement pas, et privilégierais certainement le Laos ou le Cambodge voisins, qui me semblent moins envahis par le tourisme de masse.

Ce qui nous manque à ce stade du voyage ?

Jairson : la nourriture occidentale, j’en ai marre des noodles, du riz, et du tofu with tomato sauce et des oeufs any style !

Caroline : plus de choix vestimentaire … faire un peu de shopping ! et toujours mon petit chat bien sûr !

DCIM100GOPROGOPR2193.

 

Publicités
Publié par

Hello, nous c’est Caroline & Jairson ! Tous les deux, on forme une super équipe de choc depuis déjà plus de 7 ans. On s’est lancé le défi de partir faire un tour du monde pendant plusieurs mois. Une véritable aventure pour découvrir des millions de choses sur le monde, mais aussi l’un sur l’autre et sur nous-mêmes … Avec ce blog, vous pouvez suivre notre voyage. Les expériences que l’on vit nous font grandir et nous renforcent : autant les partager avec ceux que ça intéresse !

4 thoughts on “Notre bilan du Viêt Nam”

  1. Tiphaine dit :

    Jairson, marre des noodles/tofu/riz ? Ca tombe bien, le menu va changer…euh, nan en fait il va pas changer tout de suite…;)

    Aimé par 1 personne

  2. Michel dit :

    Coucou les jeunes ! votre expérience et vos conseils vont nous être utiles… Je vous en parlerai à votre retour ! ahahah !!!!!

    Aimé par 1 personne

  3. Camille dit :

    Ahah les cafards !!!!!! Au moins ça vous fait penser à nous lol
    Et concernant les WC … l’horreur ! C’était donc pire qu’en Chine !
    Gros bisous les aventuriers !!!!!! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s