Catastrophe sur catastrophe à San Pedro de Atacama

4 commentaires
Amérique du Sud, Chili

Catastrophe sur catastrophe à San Pedro de Atacama

Jour 1 – Première mésaventure

Nous nous réveillons dans l’hostel dans lequel nous avons atterri pendant la nuit, alors que nous sommes arrivés aux alentours de minuit, après un long trajet en bus, avion, et bus de nouveau, depuis Valparaiso.

Pour organiser un peu notre découverte des environs, il nous faut nous pencher sur les offres de la ribambelle d’agences de tourisme du village, qui proposent des tours pour découvrir la région … Un vrai casse-tête, car tous proposent plus ou moins la même chose, sensiblement aux mêmes prix, mais dans des groupes de touristes plus ou moins grands. L’idée est de choisir le moins pire, car on sent bien qu’il s’agit là d’une grosse usine à touristes …

Évidemment, on recherche le meilleur rapport qualité prix, et on finit par faire confiance aux conseils que nous avions reçus d’une touriste suisse rencontrée à Santiago. On choisit ainsi de réserver avec Bajo la Sombra del Sol, pour faire 4 tours différents sur 4 jours, à commencer dans 2 jours, … mais ce sera une grossière erreur, on en reparlera plus tard …

En attendant, il nous reste l’après-midi pour nous balader, et ça tombe bien, le guide de l’agence nous indique qu’il y a une promenade sympa à faire en 2h grand max aller-retour. Il est 15h quand nous partons, nous avons donc a priori assez de temps avant la tombée de la nuit, c’est parti !

En fin de compte, la balade nous prendra bien plus du double de temps, et nous devrons rentrer dans la nuit noire (heureusement que nous avions nos lampes frontales, sinon impossible de rentrer), sans compter qu’en chemin, j’ai l’infortune de me fouler la cheville à 2 reprises, alors que nous n’avons même pas entamé le retour ! Autant dire qu’à l’arrivée, mon pied aura triplé de volume …

Jour 2 – Notre patience mise à rude épreuve 

De quoi évidemment nous plomber la journée suivante, puisque c’est à peine si je peux poser le pied par terre ! Mais le temps n’est de toute façon pas favorable à une nouvelle balade, puisque la matinée s’avère bien pluvieuse, et les rues et chemins en terre se transforment en un torrent de boue épaisse dans le village et ses environs …

Nous resterons donc tranquillement à l’hostel pour nous reposer, mais c’était sans compter la présence d’un groupe de 7 espagnols hyper bruyants, qui occupent massivement tout l’espace avec leur musique à fond sur leur téléphone pour en faire profiter tout le monde … On n’a pas envie de se battre avec eux, mais on leur signifie clairement qu’on serait bien mieux s’ils étaient plus discrets … Comment perdre du temps à rappeler l’évidence à des gens irrespectueux comme on en trouve malheureusement de plus en plus … Mais ça ne les empêchera pas de faire un bazar pas possible toute la nuit durant, juste devant notre chambre. Nous gardons notre calme, et parvenons à nous endormir, quand ils daignent enfin arrêter de faire du bruit …

Jour 3 – Une journée enfin agréable, ou presque

Mon pied a bien dégonflé, et même s’il m’est encore un peu douloureux de marcher, on décide de louer des vélos pour la journée, pour aller explorer la Valle de la Luna, à 15 km de San Pedro.

Le paysage est vraiment grandiose, on se croirait sur une autre planète ! Le circuit nous emmène dans une grotte surprenante, et sur des miradors plus incroyables les uns que les autres ! Entre les dunes de sable, le sel sur la roche rouge et ocre, le relief surnaturel, on a du mal à réaliser que l’on se trouve vraiment dans un tel décor ! Le paysage paraît presque irréel …

2016070913474700294

La journée passe à une vitesse incroyable, et nous voilà déjà sur le retour alors que la nuit tombe. Nous sommes bien crevés en arrivant et aspirons à une bonne nuit de sommeil. Mais le groupe d’espagnols parasites en décideront autrement ! A 4h30 du matin, nous sommes réveillés alors qu’ils parlent fort, sans aucune discrétion, la porte de leur chambre grande ouverte juste en face de la notre. Jairson brave le froid de la nuit pour traverser l’espace extérieur qui sépare notre chambre de la leur, et les prier de la fermer une bonne fois pour toutes.

Jour 4 – Un peu plus d’agacement

Mais nous ne nous arrêtons pas là, le lendemain matin, à 9h30, nous nous faisons un plaisir de réveiller notre groupe d’espagnols préféré pour nous assurer qu’ils se feront plus discrets à l’avenir …

De quoi bien commencer notre journée, qui sera quand même meilleure par la suite, puisque nous louons de nouveau des vélos pour visiter cette fois la Valle de la Muerte, où les paysages sont encore incroyables !

2016071014485300124

Nous devions partir en excursion avec Bajo la Sombra del Sol ce jour là, mais le tour aura malheureusement été annulé et reporté au lendemain à cause de fortes chutes de neige en altitude …

Jour 5 – Le pire du pire, fiasco total au Geyser del Tatio

La journée d’excursion que nous avions attendue avec impatience après déjà 4 jours passés à San Pedro, se transformera finalement en cauchemar ! Tout commence à 4h30 du matin, alors que le mini bus doit venir nous chercher à notre hostel, et ce n’est qu’à 17h30 que nous serons enfin sortis de notre galère.

Sans trop rentrer dans les détails car la liste est longue, le mini bus posera durant le trajet des problèmes à répétition à cause du moteur en surchauffe, et du niveau d’huile trop bas. Nous passerons des heures à attendre dans la voiture, bloqués au milieu de nulle part, nous nous arrêterons plus d’une vingtaine de fois après que le chauffeur retentera autant de fois de refaire partir la voiture, et après que la voiture se mette à dérailler à chaque montée, nous devrons même pousser le véhicule avec le reste du groupe ! Nous parviendrons finalement aux Geysers mais nous n’aurons sur place qu’une demi-heure pour en profiter.

Et sur le retour alors que le chauffeur pensait que la voiture irait mieux, sans pour autant n’y avoir apporté aucune solution, la galère se poursuit sur le même ton. Heureusement, le paysage est magnifique autour de nous, mais nous ne pouvons même pas en profiter ! Nous avons aussi la chance de nous retrouver dans un groupe où les gens garderont vraiment leur calme et leur bonne humeur, tout au long de cette mauvaise blague.

Alors que nous parvenons finalement à rejoindre San Pedro aux alentours de 12h, tout le monde souhaite évidemment réclamer le remboursement total de l’excursion, qui n’aura été qu’un fiasco complet.

Mais c’est là que le pire se présente finalement, puisque que l’agence nous fera perdre en plus d’une partie de notre nuit et de notre matinée, toute notre après-midi ! Il faudra batailler et expliquer la même chose à 3 personnes différentes pour qu’ils consentent à nous rembourser, enfin soi-disant ! Ils nous feront en effet revenir 3h plus tard pour rien, pour recommencer la même confrontation alors qu’ils nous avaient assuré qu’ils auraient l’argent pour nous rembourser à ce moment là. Bref, de quoi donner des envies de meurtre, quand on nous prend vraiment pour des imbéciles à nous faire tourner en bourrique ! Nous repartirons finalement avec notre argent, mais à la limite d’en venir aux mains …

Une journée bien éprouvante, qui nous aura bien dégoûtés …

2016071112583900317

Jour 6 – Trop c’est trop !

Nous avons encore tant de choses à découvrir autour de San Pedro … Nous voulions visiter plusieurs autres sites sur encore au moins 3 jours, mais après le fiasco de la veille, et toutes les galères accumulées depuis notre arrivée, nous n’avons qu’une envie, partir.

Ecoeurés de notre expérience, nous préférons donc de poursuivre notre itinéraire, et tirer un trait sur le reste de San Pedro. Inutile de risquer de gâcher encore plus notre expérience du lieu et de perdre davantage de temps, d’énergie, et d’enthousiasme, nous reviendrons visiter cette région magnifique par nos propres moyens quand nous reviendrons en road trip dans toute l’Amérique du Sud (oui oui, on compte bien prévoir ça !) …

Notre bus est à 13h30, direction Iquique … Espérons que le meilleur nous y attende …

Conseils du jour

Ne mettez pas les pieds dans l’agence Bajo la Sombra del Sol. Fiasco assuré, vous l’aurez compris. Inutile de perdre votre temps et votre argent avec des gens aussi malhonnêtes et désagréables.

Évitez aussi l’hostel Eden Atacameno. Les espaces extérieurs sont sympas, mais ils sont tels que les gens peuvent s’installer devant les chambres de tout le monde, car il y a des tables et chaises devant chaque porte de chambre, qui donne sur l’extérieur. Si vous tombez sur des gens respectueux, tout se passe bien, mais si vous avez le malheur de vous coltiner un groupe d’espagnols bruyants qui se croient tout seuls, vous ne pourrez pas dormir.

Pour la découverte de la région, si votre budget vous le permet, louez un véhicule pour rester en autonomie. Il y a sûrement des tours avec lesquels ça se passe mieux que ce qu’on a connu, mais le fait est que tous les tours vont exactement aux mêmes endroits, aux mêmes heures, et que les points d’arrêt sont donc blindés de centaines de touristes sur le même timing.

De plus, toute la région est magnifique, on a envie de prendre le temps pour s’arrêter quand on le souhaite et profiter des paysages. Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, tous les tours ne s’arrêtent qu’aux quelques points qu’ils ont décidé de considérer comme points d’intérêt touristique (lagunas altiplanicas, piedras rojas, salar de tara, …). Sur les trajets entre ces différents points, les paysages sont dingues, mais pas question de s’arrêter, tout est chronométré !

Le mieux est donc de louer une voiture, mais pas à San Pedro directement, car comme la centaine d’agences touristiques sur place, les 2-3 loueurs de véhicules présents dans le village prennent les gens pour des gros pigeons, et pratiquent des prix plus qu’exagérés. Depuis Calama, à 1h30 de route de San Pedro, vous trouverez de meilleures offres.

Publicités
Publié par

Hello, nous c’est Caroline & Jairson ! Tous les deux, on forme une super équipe de choc depuis déjà plus de 7 ans. On s’est lancé le défi de partir faire un tour du monde pendant plusieurs mois. Une véritable aventure pour découvrir des millions de choses sur le monde, mais aussi l’un sur l’autre et sur nous-mêmes … Avec ce blog, vous pouvez suivre notre voyage. Les expériences que l’on vit nous font grandir et nous renforcent : autant les partager avec ceux que ça intéresse !

4 thoughts on “Catastrophe sur catastrophe à San Pedro de Atacama”

    • Caroline & Jairson dit :

      Surtout avec une expérience aussi frustrante et énervante … ! Bisous ´pa !

      J'aime

  1. Camille dit :

    Quelle expérience … A vous lire ça a vraiment dû être un fiasco cette étape… pourtant les paysages ont vraiment l’air complètement magiques ! Vous aurez donc de nombreuses choses à voir lors de votre futur road trip en Amérique du Sud 😉
    J’espère que ta cheville va mieux Caro ?
    En espérant que les étapes suivantes se passent mieux !
    Bisous à tous les deux !

    Aimé par 1 personne

    • Caroline & Jairson dit :

      Oui ça va mon pied va mieux, même si j’ai encore une toute petite douleur ! On peut prévoir de nouveau des gros treks sur plusieurs jours a priori 😉 lol Mais oui, vraiment déçus de cette étape, tellement frustrant de voir à quel point l’industrie du tourisme sur place peut être aussi pourrie que les paysages sont grandioses et incroyables … Ca gâche un peu l’expérience :-/ Heureusement, on a des nouvelles plus positives pour ces derniers jours … Article à venir 😉 Gros bisous à vous 2 aussi ^^ 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s