Splendeur de l’altiplano chilien à Putre

Laisser un commentaire
Amérique du Sud, Chili

Splendeur de l’altiplano chilien à Putre

Nous voilà déjà sur notre dernière étape chilienne, Putre, tout près de la frontière Bolivienne, à 3500 m d’altitude, en plein cœur de l’altiplano.

Il s’agit d’un tout petit village, et le bus qui vient d’Arica nous dépose juste devant l’hostel dans lequel nous prévoyons de rester 3 nuits. Nous allons y installer nos affaires, et nous nous préparons à explorer les lieux.

Le village compte tout juste 3-4 petits restaurants, 1 banque, quelques hostels, qui font aussi mini-épiceries, une petite place de village, avec un point information touristique (jamais ouvert ceci dit !), des habitations, et 3-4 agences de tourisme qui proposent des tours dans la région.

Avec notre mauvaise expérience à San Pedro, nous hésitons à nous relancer dans un tour, mais c’est notre seule option pour visiter les parcs nationaux de Lauca et de Las Vicunas situés à proximité. Et ici, comme ça nous semble cent fois moins touristique, on pense que l’on peut davantage espérer une meilleure expérience, … et on aura bien raison !

Aussi, pour notre seconde journée, nous bookons un tour à la journée pour le parc Lauca. Départ à 9h, avec un couple de 2 autres français. Notre guide nous emmène à travers le parc national à près de 4500m d’altitude, avec des points de vue grandioses sur les volcans qui culminent tout autour de nous, et sur les lagunes bleu turquoise de l’altiplano, où l’on peut apercevoir une multitude de flamands roses. Sur la route, on voit aussi beaucoup de vicunas, comme des sortes de biches – lamas très graciles, qui s’enfuient en courant gracieusement comme des princesses dès que l’on s’approche. Magnifique !

2016071811150100073

Nous faisons plusieurs arrêts, pour profiter du paysage, et de plusieurs temps de marche autour de lagunes magnifiques. Mais à cette altitude, difficile de marcher sans difficulté ! On est vite essoufflés et il faut y aller doucement sur les montées ! On a déjà de la chance, on ne subit pas trop les effets de l’altitude que beaucoup de gens ont souvent. Jairson a seulement un léger mal de tête, mais ça lui passera vite. Pas de nausée heureusement !

Le lendemain, on repart pour un tour avec un couple de Suisses adorable, et un autre couple de français. Direction le Salar de Surire, à près de 150 km de Putre. Il y a de la route à faire, dont plus de deux tiers sur une piste en cailloux. Ça secoue !

Le paysage est encore à couper le souffle (c’est le cas de le dire à cette altitude ahah!), et l’on a même la chance de voir encore pleins de lamas, vicunas, alpacas, et même des sortes d’autruches, et des viscachas qui sont des sortes de gros lapins-écureuils trop mignons !

2016071814442000508

Le Salar de Surire est gigantesque, et s’étend à perte de vue. On y voit des milliers de flamands roses, qui se reflètent dans le bleu turquoise de l’eau … Simplement magique ! C’est dans ce décor que nous prenons d’ailleurs un repas bien convivial en compagnie des 4 autres membres du groupe bien sympathique ainsi que de notre guide, qui nous en apprend d’ailleurs davantage sur son pays.

2016071914043800210

Et dans ce décor incroyable, nous nous arrêtons également à un petit lac d’eau chaude à plus de 40 degrés, dans lequel on peut se baigner, et profiter des bienfaits de la boue qui se trouve au fond, en l’appliquant en masque sur le corps et le visage. Notre guide nous montre bien l’exemple en s’en étalant partout !

2016071916131500358

Ce sera donc sur une note vraiment réussie que nous terminons notre parcours au Chili, avec des paysages fantastiques, et de très belles rencontres également !

Conseils du jour

Sur les deux tours que nous avons testés, le second était meilleur, moins cher, et avec le repas compris. Vous pouvez donc faire entièrement confiance à Terrace Lodge & Café, qui se trouve un peu à l’écart de la rue principale, juste derrière l’hôtel Cali. Ce sont deux italiens qui tiennent l’hôtel, et qui organisent des tours avec deux frères chiliens qui viennent d’Arica. L’un parle très bien anglais, l’autre seulement espagnol, mais tout deux sont de super guides !

Pour l’hôtel, ce n’est pas forcément nécessaire de réserver à l’avance, d’autant plus que vous ne trouverez que l’hostel Cali sur Booking. Il y a 3-4 autres hostels sur la rue principale où vous déposera le bus, vous n’aurez ni à marcher longtemps, ni à chercher longtemps !

Vous pouvez prévoir de rester 3 jours minimum, à plus d’une semaine même ! Il y a pas mal de choses à voir et à faire autour de Putre, entre les tours dans le parc Lauca, et au Salar de Surire, mais aussi une ou deux balades à pied depuis le village, et surtout si vous avez la forme et que l’altitude ne vous fait pas peur, vous pouvez aussi faire l’ascension des volcans alentours, dont le Guaniguani (plus de 5000m d’altitude).

Et pour venir à Putre depuis Arica, comptez 4000 pesos par personne pour le ticket de bus, auxquels il faut ajouter 200 pesos de taxe d’utilisation du terminal de bus, à payer à part. La seule compagnie de bus qui effectue le trajet s’appelle La Paloma, et le bus part à 7h. C’est le bus qui part à La Paz en Bolivie. Aucun problème pour acheter vos tickets directement le matin même. Arriver 15-20 minutes à l’avance, c’est suffisant.

Publicités
Publié par

Hello, nous c’est Caroline & Jairson ! Tous les deux, on forme une super équipe de choc depuis déjà plus de 7 ans. On s’est lancé le défi de partir faire un tour du monde pendant plusieurs mois. Une véritable aventure pour découvrir des millions de choses sur le monde, mais aussi l’un sur l’autre et sur nous-mêmes … Avec ce blog, vous pouvez suivre notre voyage. Les expériences que l’on vit nous font grandir et nous renforcent : autant les partager avec ceux que ça intéresse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s