Notre bilan du Chili

Laisser un commentaire
Amérique du Sud, Chili, Voyages

Notre bilan du Chili

Chiffres clés de notre étape chilienne

  • 5 villes, 1 désert, 1 salar, et 1 parc national visités en 20 jours dans le nord du Chili, sans compter la Patagonie sur 21 jours et l’île de Pâques sur 7 jours, soit un total de 48 jours au Chili
  • 1250 km de trajet en bus sur environ 22h
  • 400 km de trajet en voiture sur 2 jours
  • 1300 km de trajet en avion sur 3h de vol
  • 50 km de vélo sur 2 jours de balade
  • 2 130 000 CH$ et 16 400 ARS$ dépensés au total soit environ 4 000 € de budget à 2 en 48 jours (dont 1 600 € en Patagonie, 415 € sur l’île de Pâques, et 1 985 € dans le nord du Chili)

En vrac, quelques éléments qui nous ont marqués

L’environnement de l’altiplano est si spécial ! A 4000 mètres d’altitude, alors que l’on est à plat sur des kilomètres et des kilomètres, et que l’on est entouré de montagnes qui culminent à plus de 6000 m, on ne croirait pas que l’on est si haut, c’est troublant ! En plus, la journée il y fait super chaud au soleil (sauf que dès que l’on passe à l’ombre la température chute de 35 à limite 0 degré en un seul coup !), mais la nuit, il fait un froid polaire !

2016071111333200253

C’est aussi étonnant de voir à quel point le désert d’Atacama est aride, sans eau ni végétation, ni animaux, alors que lorsque l’on monte plus haut en altitude, sur l’altiplano qui se trouve juste dans sa continuité, on retrouve davantage de tout ça ! Étonnant, quand on sait que logiquement, la faune et la flore se font normalement plus rares quand on prend de l’altitude.

2016071011400800018

Les gens sont globalement très accueillants et chaleureux, mais c’est aussi parmi les chiliens que l’on trouve les comportements les plus agaçants dans les transports en commun. Comme chez nous d’ailleurs, beaucoup mettent leur musique fort sur leur téléphone, ou laissent le son de leurs jeux sur leur tablette, comme s’il n’y a qu’eux qui entendaient … Grrr ! Les Espagnols en voyage au Chili sont particulièrement bruyants et peu discrets également …

Quand nous étions à Putre et que nous sommes allés visiter le Salar de Surire, nous avons été surpris par les nombreux camions qui passent par le Salar, sur la route qui le traverse en plein milieu, limite bordée par les flamands roses ! Ce sont d’ailleurs des camions qui passent ensuite par des routes en terre même pas goudronnées, avec pleins de trous, et des passages délicats avec des tas de sable … On a d’ailleurs vu un accident sur notre retour du Salar, avec un camion planté dans le fossé, sa cuve de pétrole complètement renversée à quelques pas d’un cours d’eau … L’aménagement de ces routes paraît bien urgent …

Et en définitive, le Chili est un pays globalement très cher ! L’hébergement coûte souvent cher sans que ce soit justifié par un certain confort. Les activités et les transports sont aussi assez chers, tout comme la nourriture. Le niveau de vie y est finalement très proche du nôtre, surtout dans les villes, bien que les rues soient tout même plus sales et plus ghettos que chez nous, avec pleins de chiens errants. Les Chiliens ont accès aux mêmes téléphones, tablettes et autres, à la même mode, etc … mais vivent dans des logements moins confortables que nous. Le contraste est d’ailleurs étonnant.

Quelques conseils supplémentaires

Faites bien attention à ne pas perdre le petit papier que l’on vous donne à votre entrée dans le pays. Ça ressemble à un simple ticket de caisse, mais c’est très important de le conserver, car on vous le re-demandera quand vous sortirez du territoire. Si vous le perdez, c’est apparemment 150 US$ que vous risquez de payer … Ridicule ! A noter que c’est sûrement en fonction de l’humeur du jour, ou à la tête du client, que ces frais sont demandés, car nous avons eu la chance de ne rien payer, alors que nous avions perdu le papier de Jairson ! Mais on avait toujours le mien, ce qui a pu aider aussi …

Quelques questions que nous nous sommes posées

Ce que l’on a préféré au Chili ?

Jairson : la beauté et la diversité des paysages, les vastes étendues

Caroline : la Patagonie, et la possibilité d’y faire des randonnées en autonomie, loin de la foule de touristes

Ce que l’on a moins aimé ?

Jairson & Caroline : les villes au nord, Iquique, Santiago, Arica, peu d’intérêt et plutôt sales, … Seule Valparaiso vaut vraiment le détour !

Ce que l’on aimerait y découvrir d’autre ?

Jairson & Caroline : les alentours de San Pedro de Atacama que l’on n’a finalement pas eu la chance de voir, mais en autonomie et non pas avec des tours qui gâchent toute l’expérience sur place, ainsi que le parc national Nevado de Tres Cruces, et le nord de la Patagonie que l’on n’a pas visité.

Notre meilleur moment ?

Jairson : quand on était en Patagonie, rentrés du trek W, et que l’on s’était fait un super bon repas, avec du vin … Bien mérité !

Caroline : pour moi, ça reste aussi les treks que l’on a fait en Patagonie, à Torres del Paine et El Chalten. Des paysages magiques, un temps magnifique, et que tous les deux pour en profiter !

Notre pire moment ?

Jairson : quand on était à San Pedro et que Caro s’est foulé la cheville en balade, et que l’on devait rentrer dans la nuit sur plus de 7 km !

Caroline : l’enchaînement de galères à San Pedro de Atacama … Entorse, gens irrespectueux dans l’hostel, tour râté, confrontation sans fin avec l’agence touristique pour récupérer notre argent … Des difficultés dont on se serait bien passées !

A garder pour chez nous ?

Jairson & Caroline : les avocats trop bons !!! Et de bonnes notions d’espagnol, à travailler à fond à notre retour !

Un pays à recommander ?

Jairson et Caroline : évidemment ! C’est le pays dans lequel nous avons pu voir les paysages les plus grandioses de tout notre voyage. En particulier, il faut absolument visiter la Patagonie, avec son relief surnaturel et ses glaciers ! Pour le nord du Chili, privilégiez au maximum l’autonomie en louant un véhicule pour que votre expérience soit la meilleure possible. Avec son étendue toute en longueur, le Chili est un pays des plus surprenants, avec des paysages tellement variés et plus fous les uns que les autres. À visiter absolument, et sur 2 à 3 mois pour en profiter au mieux !

Ce qui nous manque à ce stade du voyage ?

Jairson : un bon bilan de santé ! Entre mon genou qui me fait mal, mes pieds qui me grattent, des maux de ventre réguliers, … Un bon contrôle technique s’impose lol !

Caroline : une nourriture saine et équilibrée ! Marre des empanadas et des papas fritas (frites), lol. Ça me manque de cuisiner de bons petits plats maison, et de les manger 😀

DCIM100GOPROGOPR3128.

 

Publicités
Publié par

Hello, nous c’est Caroline & Jairson ! Tous les deux, on forme une super équipe de choc depuis déjà plus de 7 ans. On s’est lancé le défi de partir faire un tour du monde pendant plusieurs mois. Une véritable aventure pour découvrir des millions de choses sur le monde, mais aussi l’un sur l’autre et sur nous-mêmes … Avec ce blog, vous pouvez suivre notre voyage. Les expériences que l’on vit nous font grandir et nous renforcent : autant les partager avec ceux que ça intéresse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s