Immersion dans la jungle amazonienne

6 commentaires
Amérique du Sud, Pérou

Immersion dans la jungle amazonienne

Après un peu plus de 8h de trajet en bus, nous arrivons à Puerto Maldonado, porte d’entrée de la forêt amazonienne au Pérou. Il est 6h du matin, mais le jour est déjà franchement levé.

Nous aimerions passer notre séjour vraiment au cœur de la forêt, sans avoir à rester dans la ville. Nous avons connaissance d’une éco-lodge qui se situe à quelques heures de bateau de là, a priori, et qui s’appelle El Gato. Nous avons cherché à les contacter sur internet, mais nous n’avons pas eu de réponse. On s’était dit que l’on verrait donc sur place.

Aussi, de la gare routière, on entreprend de prendre un touc-touc (le grand retour des touc-touc), pour nous rendre au bureau d’informations touristiques indiqué dans notre guide. Mais juste avant que le touc-touc ne parte, nous sommes abordés par un homme qui nous tend sa carte de visite pour son éco-lodge … El Gato ! Quelle coïncidence ! Il nous indique qu’il a un point d’informations en ville. C’est parti, on l’y retrouve avec notre touc-touc.

C’est marrant, en chemin, l’ambiance de la ville nous fait vraiment penser à l’Asie. Les touc-touc, les motos qui circulent, les petites constructions sommaires en bois sur pilotis, la végétation aussi, et la chaleur plus humide, on se croirait en Birmanie, ou au Vietnam !

Arrivés dans la petite case d’El Gato, Victor, l’homme rencontré à la gare routière, nous explique qu’il nous sera possible de rejoindre l’éco-lodge de la forêt aujourd’hui, mais le chemin inclut une bonne demi-heure de voiture, 3h de marche, et 15 minutes de bateau. Départ vers 9h !

On a le temps de faire le tri dans nos affaires pour emporter avec nous juste le nécessaire pour 3 jours, et aller prendre un petit déjeuner au marché local. Un bon jus de fruit frais, un morceau de cake et un sandwich avocat pour moi, et un muffin et un empanada au fromage pour Jairson ! Après cela, on est paré pour le trajet qui nous attend.

C’est Yerco qui nous guidera dans la forêt, accompagné de sa femme Miria, et de leur fils de 3 ans, Yenti. Le chemin n’est pas trop difficile, on doit seulement passer au dessus de gros troncs qui barrent parfois le passage, mais on se sent quand même épuisé ! Entre la nuit bien courte passée dans le bus, le changement d’altitude après près de 2 mois passés dans l’altiplano  quasi non stop depuis la fin du Chili, et surtout la chaleur écrasante et l’humidité, les 3h de marche sont bien rudes ! Heureusement, en route, on fait une petite pause pique-nique pour nous requinquer un peu.

2016082415111700031

Finalement, nous arrivons, après un court moment en bateau. On accoste sur une petite plage surplombée par un panneau indiquant El Gato. Derrière, on découvre plusieurs petites cases en bois et en feuilles de palmier, montées sur pilotis. C’est dans l’une d’elles qu’on nous a préparé un lit double, surmonté d’une moustiquaire. Alors que l’on découvre la chambre, une poule sort à grand bruit de nos toilettes ! On y trouvera deux œufs fraîchement pondus un peu plus tard ! Ahah !

2016082510195100150

On profite d’un petit moment pour nous poser, et on file se baigner avec Yerco et son fils dans la rivière en contrebas, qui forme une petite cascade à cet endroit. Il faut se baigner sur la partie haute de la cascade, et non pas en bas, car il y a apparemment de nombreuses anguilles électriques … On va donc éviter … !! La baignade est rafraîchissante et on peut même se faire un masque de boue naturelle sur tout le corps avec la boue qui se trouve dans le fond du fleuve !

DCIM100GOPROGOPR3732.

Après un bon repas, on va rejoindre notre chambre dans l’obscurité de la nuit, qui est déjà bien sombre aux alentours de 19h. Et là, nous avons la surprise, et l’horreur, de trouver des cafards géants, que dis-je, gigantesques, un peu partout dans la chambre !!! Il y en a même des encore plus balaises qui volent en plus !!!! … Après avoir paniqué un petit moment, on parvient à s’organiser pour se brosser les dents, se changer, et se glisser sous la moustiquaire dans notre lit bien à l’abri … Et avec toute la fatigue accumulée, on n’aura étonnement aucun mal à trouver le sommeil, malgré la présence des cafards autour de nous …

2016082621134900389

Le lendemain, réveil en même temps que le soleil (et les coqs), à 5h du matin. Au taquet, on part en excursion dans la jungle aussitôt, guidé par Yerco, pour aller observer les perroquets qui viennent manger sur une petite falaise de terre. Cachés derrière une petite cabane en feuilles, on attend patiemment, mais ce ne sera pas pour aujourd’hui ! Les perroquets semblent perturbés et s’en vont plus vite que prévu … On comprendra pourquoi sur le retour, alors que l’on croise avec surprise un groupe d’au moins 30 personnes, sortis d’on ne sait où ! L’observation sera plus fructueuse le lendemain matin.

On aura ensuite l’occasion de faire une balade en bateau sur le fleuve Madre de Dios, qui serpente au milieu de la jungle, de nous balader dans la forêt et d’observer des singes, des papillons multicolores, d’apercevoir des colibris, de voir un fourmilier grimper tranquillement dans un arbre, de voir un petit sanglier, et même d’observer de nuit des caïmans dans le fleuve.

2016082512573400178

On fera aussi la découverte de l’origine du cœur de palmier, en en mangeant un morceau directement après épluchage du tronc à la machette ! Et on aura droit chaque jour aux fruits qui poussent directement là, dans la forêt, banane, coco, ananas, papaye, carambole, citron, citron vert, …

On se baladera au milieu des lianes, des arbres à piques et à zizis, des racines d’arbres géants, dont certains émettent une forte odeur de riz à l’ail (ou de rot de saucisson au choix), et dont certains donnent aussi du caoutchouc !

2016082616305300337

Sur ces 3 jours dans la forêt, une petite chatte enceinte nous aura même adoptés ! À venir se glisser chaque nuit dans notre case pour réclamer des caresses, adorable ! On l’aurait bien emportée avec nous.

2016082512303200152

Évidemment, on repartira avec un paquet de piqûres de moustiques, surtout Jairson, pour une fois, malgré la dose d’anti-moustique aspergé plusieurs fois par jours …

Conseils du jour

N’oubliez pas l’anti-moustique évidemment, même s’ils risquent d’y être résistants pour la plupart …

Si vous êtes phobiques des araignées et des cafards, apportez aussi du répulsif contre les insectes. Ou sinon abstenez vous de mettre les pieds dans la jungle car vous serez servis en la matière, et en King Size …

Préparez vous à y mettre le prix aussi, les différentes offres semblent à peu près similaires, pour environ 200-250€ par personne pour 4 jours, 3 nuits, pour un confort malgré tout très sommaire. Nous avons eu la chance de tomber sur une éco-lodge où nous étions tout seul, avec un guide rien que pour nous 2, mais sur le retour, nous avons pu voir de nombreux bateaux remplis d’une quinzaine voire d’une trentaine de touristes à chaque fois. Pour le même prix, autant trouver un service privatif plutôt que de se retrouver dans un maxi groupe de touristes … Renseignez vous bien !

 

Publicités
Publié par

Hello, nous c’est Caroline & Jairson ! Tous les deux, on forme une super équipe de choc depuis déjà plus de 7 ans. On s’est lancé le défi de partir faire un tour du monde pendant plusieurs mois. Une véritable aventure pour découvrir des millions de choses sur le monde, mais aussi l’un sur l’autre et sur nous-mêmes … Avec ce blog, vous pouvez suivre notre voyage. Les expériences que l’on vit nous font grandir et nous renforcent : autant les partager avec ceux que ça intéresse !

6 thoughts on “Immersion dans la jungle amazonienne”

    • Caroline & Jairson dit :

      C’est parce qu’il y avait beaucoup de jaguars avant qu’ils ont appelé le lieu El Gato !! Mais les chats ont succédé aux jaguars on dirait bien en effet 😉 Bain de boue dans un fleuve de l’Amazonie … C’est sûr qu’on aurait jamais pensé faire ça !!

      J'aime

    • Caroline & Jairson dit :

      Enfin une photo !!! On a pensé à vous ahah, on voulait faire un selfie, on voulait vraiment je vous assure, mais on n’a pas eu le courage ahah 😉 😉

      J'aime

  1. Anonyme dit :

    Gros bisous à tous les deux et merci pour ces magnifiques photos et récits de vos aventures…ça donne des frissons et beaucoup d’émotions. Regrobisous….je pense bien à vous 🙂 Claudine

    Aimé par 1 personne

    • Caroline & Jairson dit :

      Merci Clo 🙂 On sera content de relire tout ça à notre retour aussi … Les souvenirs s’estompent vite, et déjà l’Inde nous paraît si loin alors que ce n’était qu’en Janvier !! Gros bisous à toi 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s