Notre bilan des États-Unis

3 commentaires
Amérique du Nord, États-Unis

Notre bilan des États-Unis

Récapitulatif de notre itinéraire aux États-Unis

Chiffres clés de notre étape américaine

  • 3 grandes métropoles mondiales, et 9 grands parcs nationaux visités en 61 jours
  • 7000 km de trajet en voiture sur un road trip de 36 jours
  • 4000 km de trajet en avion sur 6h de vol
  • 6 700 € environ dépensés à 2 en 61 jours soit en moyenne 55€ par jour et par personne

En vrac, quelques éléments qui nous ont marqués

Les Américains sont globalement très chaleureux et engagent facilement la conversation avec des inconnus dans la rue, les boutiques, et encore plus dans les métiers d’accueil.

Ils roulent super vite et assez dangereusement parfois sur les autoroutes, mais se transforment en tortues sur les plus petites routes.

Toutes les voitures n’ont pas de plaques, et celles qui en sont munies le sont souvent avec des plaques personnalisées avec les symboles de leur Etat (des cactus pour l’Arizona, des arches de pierre rouge pour l’Utah, …). Il semblerait qu’il n’y ait aucune règle à ce niveau là, certaines ont même juste un dessin sur leur plaque (genre le S de superman), ou un mot écrit, ou bien plus standard comme chez nous, un mélange de lettre et de chiffres … étrange !

Airbnb est un vrai gros business dans les grandes villes américaines ! On a été choqué par les dortoirs de 6 personnes ou plus dans des chambres minuscules dans une maison de banlieue. S’il existe aussi des plans Airbnb plus à taille humaine, dans l’esprit de départ du service, c’est malgré tout toujours à des prix dépassant l’entendement ! Mais comme l’offre hôtelière est hors de prix à la base, tout comme les loyers, finalement, c’est logique que les particuliers proposent leur hébergement pour de tels prix …

L’essence n’est par contre pas chère du tout ! Entre 2,30$ et 3,80$ maximum pour 1 gallon d’essence (entre 2,10€ et 3,50€ pour presque 4L, soit environ 50 à 90 centimes le litre ! Du délire !).

Quand on voit des boutiques de décoration de Noël qui restent ouvertes toute l’année, on comprend que les fêtes de fin d’année, c’est vraiment une chose sérieuse ici ! Tout comme Halloween, qui est l’occasion pour les Américains de décorer l’entrée de leurs maisons et immeubles, plusieurs semaines avant la date.

L’ensemble des parcs nationaux du pays sont organisés de la même façon, avec un Visitor Center, des rangers, des plans et cartes présentés selon la même charte graphique, … Tout est très bien harmonisé, et une fois que l’on a visité un parc national, on retrouve les mêmes repères pratiques dans le suivant !

2016091220521900199

Les Américains sont vraiment de grands adeptes du camping très cliché : camping-car plus gros les uns que les autres, barbecue en famille avec les marshmallows autour d’un grand feu, les chaises pliables, … C’est tellement une institution pour eux le camping, qu’ils sont même prêts à payer 10$ pour du bois pour faire leur feu (respectant ainsi l’interdiction de ramasser du bois pour en faire un gratuitement).

Ils sont aussi finalement assez mauviettes en randonnée étonnement ! On ne prend aucun risque de s’approcher trop près du bord, on avance tout doucement sur des passages rocheux un peu corsés, … Sûrement dû à ce que peut vite coûter le médecin ou l’hôpital chez eux …

Les Américains sont vraiment très patriotiques. Pas une journée ne peut se passer sans que l’on ne voit quelque part le drapeau Américain : dans le jardin ou sur la maison d’un habitant, sur le métro ou le bus, sur un bâtiment public, sur les vêtements des gens (comme on peut aussi porter chez nous parfois en motif sur un sweat ou autre), en stickers sur une voiture, … Les Américains vénèrent leur drapeau, vraiment !

2016100118305900409

Mais au-delà de ce rassemblement massif autour de ce grand symbole, on voit aussi des communautés qui s’affirment clairement, et qui viennent un peu en décalage de la société : les Amish, les Juifs Orthodoxes, sans oublier évidemment les « Natives » (Amérindiens, natifs originaires de l’Amérique d’avant son invasion par les Européens), les Hispaniques, les Chinois, … Même entre Américains de profil plus classique, on a parfois l’impression d’avoir affaire à des gens de culture complètement différente. La différence s’observe assez nettement entre les villes et la campagne, et surtout entre l’Ouest Américain et New York !

On a vu tellement d’animaux sauvages (et moins sauvages aussi) dans l’Ouest Américain ! Sans même que l’on ait besoin de les chercher, ils sont là, partout ! On aura eu la chance de croiser, tout émerveillés : de nombreux cerfs et biches (les « mule deers »), des bisons, un raton laveur (exactement le même que dans Pocahontas, avec la queue rayée gris et noir), un serpent Rattlesnake enroulé tranquillement sur un rocher lors d’une rando, un ours se faufilant dans les feuillages à quelques pas d’un camping, des milliers d’écureuils, un coyote, des condors de Californie, des aigles, des oiseaux bleus à crête, des lapins et des grands lièvres, une petite famille de béliers à cornes enroulées, des chevaux sauvages, et même une colonie d’énormes lions de mer !

2016092421231100761

Ce que l’on a préféré aux Etats-Unis ?

Jairson : les parcs nationaux de l’Ouest Américain, surprenants, avec la nature à perte de vue !

Caroline : difficile de choisir entre 5 semaines de road trip dans le Grand Ouest et la vie new-yorkaise pendant 3 semaines … Tout a été tellement intense et fou pendant ces 2 mois aux USA, impossible de choisir !

Ce que l’on a moins aimé aux Etats-Unis ?

Jairson : la ville de Los Angeles, sans grand intérêt, avec un coût pourtant exorbitant pour séjourner sur place ! Ça ne vaut pas le coup.

Caroline : la misère et les gens paraissant fous ou drogués que l’on a pu voir surtout dans les centre-villes de Los Angeles et San Francisco.

Ce que l’on aimerait y découvrir d’autre ?

Jairson & Caroline : Yellowstone, Glacier National Park, Chicago et les grands lacs, le mont Rushmore, la Floride, le Nouveau-Mexique, … tout ce qu’on n’a pas pu voir en fait !!

Notre meilleur moment ?

Jairson & Caroline : la montée du Half-Dome à Yosemite. Tellement épique ! Une vraie épreuve physique, récompensée par une vue panoramique sur un décor de fou !

2016092721170100245.jpg

Notre pire moment ?

Jairson : quand on a dû dormir dans la voiture à Monument Valley à cause des cafards qui étaient rentrés dans notre tente ! Une nuit bien pourrie, plié en deux sur le siège avant, avec un réveil tout aussi sympathique, à devoir enlever les cafards de notre tente, où ils avaient pu passer la nuit tranquillement bien au chaud !

Caroline : quand on avait la souris dans la voiture à Grand Canyon North Rim, et qu’on a réussi à la choper dans un piège laissé sur le siège arrière pendant notre rando de 2 jours … Eurk !

A garder pour chez nous ?

Jairson : la bonne humeur des Américains, globalement très positifs, optimistes et avenants.

Caroline : le mode de voyage en road trip, le shopping en outlet stores démarqué jusqu’à -70% (!!), et les plaisirs culinaires que j’avais déjà importés il y a 2 ans lors de ma première visite : grilled cheese, pancakes, maïs grillé, burgers, frites au fromage, milk shake, cheesecake … Rien de très sain, mais tellement bon 😛 !

Un pays à recommander ?

Jairson & Caroline : pfiou, évidemment ! Tellement de choses à voir, pour les amoureux de la nature et des grands paysages, comme pour les inconditionnels de la ville et des balades urbaines. Tant de lieux mythiques à redécouvrir en vrai après les avoir vus dans des centaines de films … Et avec tout ça, des gens tellement accueillants, positifs, toujours ouverts à la conversation, et à donner un coup de main ! Contrairement aux stéréotypes que certains peuvent avoir un peu spontanément à l’esprit, les Etats-Unis, c’est bien plus que les gratte-ciel de NYC (même si c’est aussi à compter parmi les incontournables) !

DCIM100GOPROGOPR3856.

Publicités
Publié par

Hello, nous c’est Caroline & Jairson ! Tous les deux, on forme une super équipe de choc depuis déjà plus de 7 ans. On s’est lancé le défi de partir faire un tour du monde pendant plusieurs mois. Une véritable aventure pour découvrir des millions de choses sur le monde, mais aussi l’un sur l’autre et sur nous-mêmes … Avec ce blog, vous pouvez suivre notre voyage. Les expériences que l’on vit nous font grandir et nous renforcent : autant les partager avec ceux que ça intéresse !

3 thoughts on “Notre bilan des États-Unis”

  1. Nicole dit :

    Merci de nous avoir fait rêver durant tout votre périple ! superbes photos, récits parfois rigolos…
    Je suis sûre que maintenant que vous y avez pris goût, vous continuerez à voyager, à découvrir d’autres pays (d’une autre façon peut-être)… En tout cas, vous avez raison, profitez au max de votre existence pour réaliser vos rêves si vous en avez les moyens. Bisous.

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s